la pointe courte 60 ans après Agnés ; Les derniers des Mohétangs.

En 1955 Agnés Varda réalisa son premier film « La pointe courte ».On découvre au travers d'une histoire d'amour la vie d'un quartier de pêcheurs sétois ; 60 ans aprés certains des acteurs locaux ont disparus , mais leurs familles sont toujours présentes , certains perpétuent encore le métier des anciens . Entre pollution, raréfaction du poisson et inflation immobiliére le quartier perd peu à peu de son âme mais il reste encore un de ces endroits qui résiste au temps, ou l'on sent cette richesse culturelle , l'entraide , le respect intergénérationnel , l'amour du métier et du quartier. Ces pointus dont la famille de Marcel Jouet , acteur local "raphael" dans le film d'Agnès Varda ont gardé cette joie de vivre cette autodérision qui les caractérise et qui en fait un quartier  atypique et des plus attachant .

 Un regard tendre sur un monde qui va bientôt "fermer pour cause de fermeture".

À mes amis d'enfance les pointus.